Economie, Société

Les Turcs restent les plus grands amateurs de thé au monde

Avec une moyenne de consommation de 1.300 tasses de thé (çay) par an, les Turcs sont les plus grands buveurs de thé du monde.

L’Agence Anadolu rapporte que, selon une association des cafés basée à Istanbul, les Turcs consomment en moyenne 1 300 çay chaque année tout au long de leur vie. Serdar Erşahin, le responsable de l’association, rappelle ainsi que la Turquie est le plus grand consommateur au monde de cette boisson qui se déguste koyu (foncé) ou açık (clair) selon le Comité international sur le thé (ITC).

Un Turc consomme en moyenne trois à cinq verres de thé par jour. En hiver, il peut boire jusqu’à dix thés, souligne S. Erşahin qui ajoute que le çay est un vecteur de socialisation puisqu’il permet de prendre un moment pour discuter autour d’une boisson chaude à base de feuilles qui doivent être infusées durant environ 20 minutes dans une bouilloire à deux étages, la çaydanlık.

En 2017, la Turquie était le cinquième plus grand producteur de thé du monde (6 % de la production mondiale) alors que le thé turc – produit essentiellement dans la province de Rize, dans le nord-est du pays — était exporté vers 110 pays. Au premier semestre 2018, la production de thé en Turquie a généré des revenus s’élevant à plus de 4,5 millions de dollars tandis que 93 pays ont profité des vertus du thé turc selon les données de l’Eastern Black Sea Exporters Association (DKIB).

Les trois principaux pays importateurs de çay sont l’Allemagne, la République turque de Chypre du Nord et les États-Unis.

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *