International, Sport

La Turquie accueillera les Jeux Mondiaux de l’Air en 2020

Le 12 février, l’Association aéronautique turque (THK) a annoncé dans un communiqué que les cinquièmes Jeux Mondiaux de l’Air (ou World Air Games) se tiendront en Turquie.La Turquie figurait parmi les sept candidats en lice pour organiser la plus grande compétition de sports aériens. Elle a finalement été retenue à l’unanimité par les membres du conseil d’administration de la Fédération aéronautique internationale (FAI) pour accueillir les Jeux de 2020.

Si la Malaisie, les États-Unis, le Mexique ainsi que l’Australie faisaient partie des candidats à l’organisation de cet événement, la Turquie a eu le privilège d’accueillir les premiers Jeux Mondiaux de l’Air (1997) et comptait bien prendre la succession de l’Espagne (2001), de l’Italie (2009) et des Émirats arabes unis (2015).

La cérémonie de signature officielle annonçant la sélection de la Turquie pour accueillir les Jeux aura lieu à Lausanne, en Suisse, le 14 février prochain, selon le communiqué de THK qui souligne que, « après les Jeux olympiques, les Jeux aériens représentent la plus grande compétition sportive en termes de participants. Nous accueillerons plus de 4 000 athlètes de plus de 100 pays ».

Pendant deux semaines, les World Air Games 2020 se dérouleront dans cinq régions de Turquie – Ankara, Izmir, Antalya, Eskişehir et Erzincan – où seront réunis des athlètes du monde entier qui se mesureront les uns aux autres dans pas moins de 12 disciplines aériennes : voltige, aéromodélisme, ULM, aérostation, la construction amateur, vol moteur, mais aussi parachutisme, parapente, voilures tournantes, paramoteur, etc.

Par ailleurs, comme l’indique le communiqué, ces Jeux, organisés par le ministère de la Jeunesse et des Sports en coopération avec l’Association aéronautique turque, seront l’occasion de promouvoir la Turquie qui a choisi comme slogan pour cette cinquième édition : « Le futur est dans les cieux ».

Outre la visibilité qu’un tel événement sportif peut apporter, ce sont aussi les retombées économiques qui font rêver étant donné que des centaines de millions de dollars de recettes touristiques sont estimées.

Camille Saulas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *