Découverte, Société

La Turquie lance son premier laboratoire d’analyse ADN anthropologique

Le laboratoire « d’ADN antique » mènera des recherches scientifiques sur les restes ossifiés ou momifiés des civilisations anatoliennes datant de 10 000 à 15 000 ans. Le laboratoire d’anthropologie moléculaire de l’Hacettepe Universitesi (Ancient DNA Laboratory – HUMAN_G) sera le premier du genre en Turquie.

Le laboratoire d’anthropologie moléculaire de l’Université Hacettepe (HU) à Ankara examinera les maladies héréditaires et bactériennes des êtres humains et animaux ayant vécu à cette période. L’objectif est de mieux connaitre et comprendre ces civilisations.

Le professeur Yılmaz Selim Erdal, chef du département d’anthropologie de l’HU, a déclaré à l’Agence Anadolu  que l’acide désoxyribonucléique de tous les êtres vivants, que nous connaissons sous le nom d’ADN, est un élément à la base de la vie contenant des informations héréditaires qui sont transmises à la génération suivante, ajoutant que la structure de l’ADN est différente pour chaque espèce.

Le professeur Erdal a également expliqué que le laboratoire de biologie squelettique du département d’anthropologie de l’Université Hacettepe compte parmi les plus importants au monde, avec environ 12 000 squelettes humains de chaque région de la Turquie.

« Le nombre de centres capables de mener ce type de recherche dans le monde est très faible. Pour cette raison, il est très important de disposer de ce laboratoire dans notre pays pour découvrir le trésor caché de l’ADN d’Anatolie », a-t-il déclaré.

Youssra Erraoui

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *