Cinéma, Société

Turquie : Le Festival international du film sur la migration annonce les films nominés

Lancé en ligne en collaboration avec Festival Scope, le Festival international du film sur la migration aura lieu en Turquie, le pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés dans le monde. À l’approche du début du festival qui se tiendra en ligne du 14 au 21 juin, huit œuvres qui concourront dans la catégorie longs-métrages ont été annoncées. Voici la liste des films nominés :

Parmi eux figure For Sama, un film documentaire sorti en 2019 et réalisé par les deux cinéastes primés aux Emmy Awards, Waad al-Kateab et Edward Watts. Dans une récente interview personnelle, Waad al-Kateab déclarait : « En tant que jeunes étudiants à l’université d’Alep, il était très important pour nous de filmer et d’enregistrer tout ce qui se passait surtout parce que le gouvernement niait les faits. Au début, je ne filmais quavec mon téléphone, mais je n’avais jamais imaginé que je réaliserais un documentaire entier avec mes archives ». Ce film poignant a été primé « meilleur documentaire » lors de plusieurs cérémonies dont le BAFTA, le Festival de Cannes et les British Independent Film Awards.

Le film Midnight Traveller, également nominé, a été réalisé par l’Afghan exilé Hassan Fazili. Il raconte son histoire, son voyage aux côtés de sa femme et de ses deux filles, tous contraints de quitter leur pays. Seulement muni de son téléphone, il va filmer, pendant trois ans, une longue traversée, animée par la peur et l’ennui. Il a été récompensé aux festivals de Sundance et de Berlin.

Omar And Us est un film dramatique réalisé par Maryna Er Gorbach et Mehmet Bahadir Er. Présenté en avant-première au Festival du film de Varsovie en 2019, le long-métrage se concentre sur un soldat turc à la retraite qui doit affronter ses propres préjugés et ses positions politiques alors que, habitant près de la frontière gréco-turque, ses voisins sont deux réfugiés (Omar and Mariye). Dans ce film apparaissent les acteurs turcs Menderes Samancilar et Cem Bender ainsi que des migrants syriens vivant en Turquie.

Scent Of My Daughter, du réalisateur turc Olgun Özdemir, nous raconte l’histoire de trois personnages complètement différents : Béatrice, Hevi, et Ibrahim. Leurs chemins vont se croiser et une alliance va naître, tous cherchant espoir et force.

Oskar & Lily est un film du cinéaste iranien Arash T. Riahi qui a dû s’enfuir de son pays pour rejoindre l’Autriche avec sa famille lors de la révolution iranienne de 1979. Dans le film, Oskar et Lily sont deux enfants réfugiés tchétchènes en Autriche qui se retrouvent séparés. À travers le regard d’Oskar et Lily, le film nous montre l’adaptation des deux enfants dans leur nouvel environnement qui s’avèrent bien différents. Néanmoins, ils restent liés par la solidarité et la fraternité.

Just Like My Son, réalisé par l’Italienne Costanza Quatriglio, raconte l’histoire de deux frères, Ismail et Hassan, qui ont fui l’Afghanistan et qui vivent maintenant en Europe. Ils partent à la recherche de leur mère et de leurs origines.

Rafael, du cinéaste néerlandais Ben Sombogaart, est inspiré d’une histoire vraie. Tout commence par le mariage de Kimmy, une coiffeuse hollandaise, et de Nazir, un Tunisien. À l’arrivée du Printemps arabe, ils sont forcés de fuir pour l’Europe. Mais la traversée se fera chacun de son côté. Une fois en Europe, Nazir est enfermé dans un camp de réfugiés. Commence alors un long combat mené par sa femme qui tente en vain de le libérer. 

The Merger ou Extra Time, réalisé par l’Australien Mark Grentell, ferme le bal des nominations. C’est l’histoire d’un ancien footballeur professionnel qui revient dans sa ville pour entraîner une équipe locale.

Selon les organisateurs, plus de 50 films seront projetés en ligne pendant le festival. En plus de la présentation des films, il y aura également une période de questions-réponses, des interviews en direct ainsi que des débats entre cinéastes, militants et académiciens. Des concerts et des expositions seront également organisés en direct sur diverses plateformes des médias sociaux.

Cette année, le président du jury du festival est le célèbre cinéaste et photographe turc Nuri Bilge Ceylan, qui a remporté de nombreux prix, dont celui du meilleur film et du meilleur réalisateur au Festival de Cannes. La cérémonie de clôture et de remise des prix du festival aura lieu le 21 juin.

Abou el amaim Nada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *