International

La Turquie pleinement impliquée dans l’aide humanitaire en Afrique

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a toujours affirmé son soutien aux pays d’Afrique de l’Ouest dans la lutte contre les groupes djihadistes tels que Boko Haram et les affiliés d’Al-Qaïda.

L’Afrique de l’Ouest est devenue un terrain de prolifération des groupes armés ces dernières années. Boko Haram, qui a déclaré allégeance au groupe armé État islamique (Daech) en mars 2015, mène depuis six ans une insurrection dans le nord-est du Nigeria, tuant environ 20 000 personnes et provoquant le déplacement de plus de deux millions d’habitats. Le groupe terroriste a également mené des attaques dans des pays voisins, dont le Niger, le Tchad et le Cameroun. Le Président turc avait alors déclaré que la Turquie « avait une vaste expérience dans la lutte contre le terrorisme ».

Dans la même veine et pour consolider les relations avec le continent africain, Murat Ülkü, ambassadeur de Turquie au Cameroun, a remis un don de 1100 lampes à énergie solaire aux réfugiés du camp de Minawao ; un village au Cameroun qui sert actuellement de refuge à de nombreuses victimes de Boko Haram.

Une cérémonie de remise a été organisée pour marquer l’événement durant laquelle l’ambassadeur a précisé que de tels engagements sont désormais une tradition en Turquie puisque c’est un pays qui abrite sous son toit plus de trois millions de réfugiés. En outre, Murat Ülkü a expliqué lors la conférence de presse que : « La Turquie n’a jamais hésité à faire le nécessaire en ce qui concerne le dossier des réfugiés. Nous voulons dire aux réfugiés qu’ils ne sont pas seuls. La Communauté internationale suit de près leur situation ».

À cet effet, la politique étrangère de la Turquie en Afrique ne priorise pas seulement les objectifs économiques et commerciaux mutuellement avantageux, mais intègre également une approche globale qui inclut le développement du continent par une assistance technique sur des projets relatifs à la lutte contre les maladies, le développement agricole, l’irrigation, l’énergie et l’éducation. Le flux régulier d’aide humanitaire vers l’Afrique ne cesse donc d’augmenter de la part d’Ankara.

Boudali Sara

1 Comment

  1. amina

    mes chères frères et sœur je suis marocaine et professeur d’arabe j’écris ce message et je pleure car j’ai besoin d’aide j’ai donnée ma vie a mes enfants et a mes élèves je travaille sans arrêt maintenant j’ai pas trouver d’aide de personne je pleure jour et nuit je travaille encore mais je ne touche que 1500 dh par mois je cherche des gents musulmans pour m’aider a régler au moins la moitie de mes crédits pour pouvoir acheter mes médicaments et mes besoins s’il vous plait aider moi je n’ai que vous je peux vous envoyer mes papiers de banque je m’excuse des fautes car j’écris ce message et je pleure sans a arrêt je vous aimes que dieu vous garde merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *