Découverte, Sport

Turquie : en route pour l’Everest

Le 29 mai, la Turquie va participer pour la première fois à la course la plus folle du monde : le marathon du mont Everest. Une performance sportive à plus de 5.300 mètres d’altitudeLe directeur de la Fédération des Sports, Yasin Bölükbaşı, a déclaré à l’Agence Anadolu le 8 mai dernier que la Turquie allait participer pour la première fois au Marathon du mont Everest le 29 mai prochain.

Cette course a vu le jour en 1985. À l’origine, le marathon était organisé par une agence de trekking britannique. Aujourd’hui, les coureurs de fond commencent leur ascension à une altitude de 5.364  mètres et finissent à Manche Bazar, à 3. 446  mètres.

Pour effectuer le marathon le plus haut du monde, les représentants des pays participants doivent débuter par un trek d’acclimatation de plusieurs jours. C’est ce que fera Ece Vahapoğlu qui n’est autre qu’une journaliste et auteure turque qui représentera le pays. « Notre athlète restera au Népal pendant 21 jours, du 14 mai au 3 juin. Elle doit rester sur le mont Everest pour s’habituer à la haute altitude, au faible taux d’oxygène et à la faible pression atmosphérique », a déclaré Yasin Bölükbaşı.

Le marathon comporte deux courses : un demi-marathon et une course de 42 km. Pour sa première participation, Ece Vahapoğlu effectuera le demi-marathon qui est déjà un véritable challenge : six à sept heures de course à pied pour effectuer 21 kilomètres.

Si depuis des années les Népalais dominent l’épreuve, la coureuse turque, qui fera partie de la trentaine de femmes parmi les 160 athlètes participants au marathon qui proviennent de 34 pays différents, compte bien relever le défi. Cette dernière a déclaré qu’elle ferait tout son possible pour porter fièrement les couleurs du drapeau turc.

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *