Economie, International

La Turquie signe la Convention de l’ONU pour une médiation en matière de commerce

Le 7 août, la Turquie a signé la Convention de Singapour sur la médiation, un accord visant à régler les différends commerciaux transfrontaliers de façon plus efficace et moins coûteuse, ainsi qu’à stabiliser les relations commerciales.

Mercredi 7 août, quarante-six pays membres de l’ONU ont signé à Singapour une Convention sur la médiation dont le but est de faciliter le règlement des différends commerciaux transfrontaliers par la médiation plutôt que par les actions en justice, mais aussi de stabiliser les relations commerciales.

Parmi ces États, on compte les États-Unis et la Chine – en guerre commerciale ouverte –, mais aussi la Turquie. Zekeriya Birkan, vice-ministre turc de la Justice, a signé l’accord de l’ONU à Singapour, a en effet annoncé le ministère de la Justice dans un communiqué.

Plus de 1 500 délégués du monde entier ont assisté à la cérémonie de signature de la Convention organisée conjointement par le ministère de la Justice de Singapour et les Nations Unies.

Lors de la cérémonie de signature, le Premier ministre singapourien, Lee Hsien Loong, a déclaré que la Convention « contribuerait à faire progresser le commerce et l’investissement internationaux ».

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *