Economie, International, Politique

La Turquie signe avec la France et l’Italie un accord de défense

La Turquie a signé un accord avec la France et l’Italie dans le but de développer ses systèmes nationaux de défense antimissile, a déclaré le ministre turc de la Défense le 14 juillet.Lors d’une réception pour la fête nationale à l’ambassade de France, à Ankara, le ministre de la Défense Fikri Işık a déclaré que les entreprises turques travailleront avec le consortium franco-italien Eurosam.

F. Işık a décrit l’accord comme l’un des développements les plus concrets de l’alliance turque dans l’industrie de la défense.

Le 4 juillet, F. Işık a annoncé qu’Ankara et Moscou étaient d’accord sur les « problèmes techniques » liés à l’achat d’un système de missiles russe. « Toutes les questions techniques, du côté russe et du côté turc, sont terminées », a-t-il déclaré lors d’une interview avec le diffuseur public TRT Haber. « Il est maintenant temps de prendre la décision définitive », a-t-il ajouté.

L’aide présidentielle russe, Vladimir Kozhin, a déclaré la semaine dernière que Moscou et Ankara étaient d’accord sur la livraison des systèmes mobiles S-400, tout en ajoutant que le Kremlin n’avait pas approuvé de prêt pour la transaction.

Il a déclaré que la Russie ne voyait « aucun obstacle » à la fourniture de missiles à un membre de l’OTAN.

Le système S-400 a été introduit en 2007 et peut transporter trois types de missiles capables de détruire des cibles terrestres et aériennes, y compris des missiles balistiques et de croisière.

Sara Boudali

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *