Automobile, Economie

Turquie : Les Superchargeurs Tesla arrivent

Alors que Tesla investi dans le monde entier pour étendre son réseau de Superchargeurs qui progresse à grande vitesse, des stations disposant de bornes de recharge devraient arriver en Turquie grâce à une société turque qui sera chargée de leur installation. L’entreprise turque Gersan Inc. installera les stations de recharge Tesla – les plus rapides du monde – pour les véhicules électriques, a déclaré à l’agence Anadolu le directeur des ventes et du marketing de la société, Mustafa Serdar Şalcı, le 15 janvier.

Ce dernier a indiqué que l’accord de confidentialité, signé le mois dernier entre Gersan Inc. et Tesla Motors Netherlands BV, inclus le montage et l’installation des Superchargeurs de Tesla et des bornes de recharge AC/DC en Turquie : « Pour l’instant, nous ne participerons qu’à l’assemblage des Superchargeurs Tesla. Cependant, à mesure que nous acquerrons de l’expérience, nous resterons en contact avec Tesla sur la production des Superchargeurs et pour produire nos propres produits compatibles avec Tesla », a expliqué M. Şalcı

Il a aussi confirmé que sa société avait déjà commencé les études de faisabilité quant aux emplacements des futures stations afin de s’assurer que les utilisateurs de Tesla puissent charger leurs voitures dans tout le pays. La compagnie envisage d’installer des Superchargeurs ainsi que des stations de charge AC/DC à une distance maximale de 200 kilomètres, a précisé M. Şalcı.

Selon le site internet de Tesla, neuf stations devraient ouvrir prochainement en Turquie, à savoir à Istanbul, à Bursa, à Balıkesir, à Hendek, mais aussi à Ankara, à Konya, à Antalya, à Aydin, et bien sûr à Izmir. En revanche, aucune date quant à leurs ouvertures n’a encore été communiquée.

Placées à des lieux stratégiques permettant de limiter les arrêts et de faire de longs trajets, les stations disposeront de plusieurs bornes et se situeront, comme ailleurs dans le monde, sur des routes très fréquentées et à proximité de restaurants, de centres commerciaux et de points Wi-Fi.

Sur le plan financier, M. Şalcı a indiqué que Gersan Inc. investira initialement près de 10 millions de livres turques (environ 2,6 millions de dollars), avant d’ajouter que d’autres investissements devront être envisagés afin d’augmenter la capacité et la vitesse des chargeurs.

Selon M. Şalcı, au-delà de ces stations, Gersan Inc. compte bien contribuer à la création de la première voiture électrique turque – produite par une coentreprise de cinq sociétés (Anadolu Group, BMC, Kıraça Holding, Turkcell et Zorlu Holding) – en produisant un logiciel pour les voitures électriques compatible avec les bornes de recharge.

Camille Saulas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *