Culture, Société

La Turquie veut promouvoir davantage ses musées

Le ministre turc de la Culture, Nuri Ersoy, a annoncé que son ministère allait promouvoir davantage les musées du pays.

Le 2 novembre, Nuri Ersoy a déclaré à l’Agence Anadolu qu’à partir de l’année prochaine son ministère allait accorder plus de ressources à la promotion des musées de Turquie.

Il a expliqué que la visibilité des musées du pays allait augmenter dès mars 2018 : « Nous allons faire de la publicité pour les musées de Turquie à partir de mars 2019 afin que les touristes voient des publicités de ces derniers dès la descente de l’avion ».

Le ministre a souligné que le ministère œuvrait aussi pour que les musées soient davantage connus des Turcs, d’où l’idée d’affecter une partie des revenus des musées à la promotion : « Vous verrez (les publicités) dès mars », a-t-il promis.

L’enjeu est ici d’augmenter le nombre de visiteurs dans la mesure où, selon les statistiques du ministère, la fréquentation des musées turcs est deux fois moins élevée que la moyenne de fréquentation des musées européens.

Nuri Ersoy s’est aussi exprimé sur l’augmentation des prix d’entrée des musées et des sites antiques de Turquie.

Après avoir souligné que 85 % des revenus des musées provenaient des visiteurs étrangers, il a fait remarquer qu’entre 7 et 8 % des revenus étaient issus du système de « carte pass musée » qui offre un accès gratuit à la plupart des musées de Turquie pour un coût total de 70 TL par an et qui aurait été conçu à l’origine, selon le ministre, pour les Turcs : « Avec la carte, si vous visitez un musée tous les mois, le prix moyen s’élève à environ 6 TL. Il n’y a pas un seul musée dans le monde que vous pouvez visiter à ce prix », a expliqué le ministre qui maintient que la hausse des tarifs des musées est nécessaire pour le développement de ces derniers.

Enfin, M. Ersoy a tenu à rappeler que l’entrée des musées est gratuite pour les moins de 18 ans et les plus de 65 ans, sans oublier le fait que les enseignants pourront également visiter gratuitement les musées de Turquie dès le 24 novembre.

Camille Saulas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *