International, Sport

UEFA : Ce qu’il faut retenir des matchs de la semaine

Beşiktaş et Tottenham surpassent l’Europa League

Avec un Demba Ba encore une fois décisif en coupe UEFA et des automatismes décidément bien acquis chez les joueurs de Slaven Bilić, le BJK a planté quatre pions sur la pelouse du FK Partizan à Belgrade. Dans le même groupe, Tottenham, très à l’aise hier soir, avec un total de cinq buts face à l’Asteras Tripolis, on retiendra ce geste fou de Lamela, un bel hommage au coup du foulard, une spécialité bien connue en Argentine, ça régale. Pendant ce temps-là, le Napoli s’incline face aux Young Boys de Berne tandis que l’Inter fait le nul contre l’AS Saint-Etienne.

Déception italienne en Ligue des Champions

La Juventus s’est inclinée sur la pelouse de l’Olympiakos, une défaite qui fait beaucoup de mal au club de Turin, on en vient à parler d’espoir de qualification en huitième pour cette équipe qui, sur le papier, doit jouer les quarts, au minimum. Que les dirigeants de la Juve prennent de vraies décisions, que l’envie et le talent revêtissent les gestes des joueurs, peureux à la vu d’un match européen. En parallèle, l’AS Roma était réduite à la simple spectatrice d’un Bayern Munich surpuissant qui fera trembler les filets du Stadio Olimpico à sept reprises. Certes Gervinho y est allé de sa pâte droite pour donner un pion au compteur de son équipe mais les Allemands repartent bel et bien en laissant derrière eux le moral brisé des romains, à l’image d’un Totti sorti à la mi-temps. Et que dire de De Sanctis ? Invisible ? Oui c’est le mot, peut-être faudrait-il arrêter de parler aux caméras pour retravailler ses anticipations et ses appuis…

Galatasaray et Liverpool dans la défaite

Le Real n’a pas fait de quartier face à des Reds déjà auteurs d’un début de saison en demi-teinte en Premier League. Benzema et CR7 se sont baladé dans une défense perforée, à l’instar des joueurs du Borussia Dortmund, notamment Aubameyang et Reus en déplacement dans l’antre de Galatasaray. Le premier a signé un doublé face aux turcs tandis que le second les a crucifié d’une frappe lourde en pleine lunette.

1410623414044_Image_galleryImage_Loic_Remy_of_Chelsea_celeContrat rempli pour Chelsea, Barcelone et Paris

Les Blues l’ont emporté par pas moins de six buts à 0 en cette troisième journée de Ligue des Champions. Face au modeste club slovène de Maribor, c’est le français Loïc Rémy qui a ouvert le score avant que les Drogba, Hazard, Terry et même Czech ne contribuent à agrandir l’écart, le gardien tchèque nous ayant gratifié d’un magnifique sauvetage d’un pénalty. Le Barça, lui, poursuit sa course vers la première place avec Neymar et Messi, buteurs une nouvelle fois. Le PSG, en revanche, a ramené les trois points dans la douleur, Edison Cavani se faisant le sauveur du soir. On l’attendait, on l’attendait..

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *