Politique

Un « Coup d’Etat » en Pologne ?

Alors que Jaroslaw Kaczynski vient d’arriver à la tête du gouvernement polonais, il y a à peine un mois, une crise institutionnelle semble éclater progressivement dans le pays, au fur et à mesure que le parti conservateur Droit et Justice (PiS), s’approprie les pouvoirs.

jaroslaw_kaczynski_pap_550

Grand vainqueurs des élections législatives en octobre, le parti de Jaroslaw Kaczynski, entend s’accaparer tout le pouvoir. Le parti conservateur est accusé de vouloir s’emparer du Tribunal constitutionnel considéré comme la plus haute instance juridique de la Pologne. En effet, disposant déjà de la présidence du pays grâce à Andrzej Duda, élu au mois de mai dernier, ainsi que de la majorité absolue au Parlement depuis le mois d’octobre, le PiS a à présent besoin du Tribunal constitutionnel  pour faire valider ses lois sans aucune négociation préalable. Les ambitions de Jaroslaw Kaczynski ne s’arrêtent pas là, l’opposition soupçonne le PiS de s’apprêter à faire voter des lois antidémocratiques et de modifier la Constitution.

Martin Schulz, Président du Parleur européen, n’a pas hésité à comparer la situation à un « coup d’Etat » : « Ce qui se passe en Pologne a le caractère d’un coup d’Etat et est dramatique. Je pars du principe que nous allons en discuter en détail cette semaine au Parlement européen, ou au plus tard au cours de la sessions de janvier ». Les polonais n’ont pas tardé à réagir, Beata Szydlo, Première ministre, a demandé des excuses de la part de Martin  Schulz : « ce n’est pas la première fois que les déclarations du président Schulz prennent ce ton et ce caractère – concernant la Pologne et les affaires polonaises, sont inacceptables pour moi ».

Si du côté des dirigeants européens le ton monte, il en est de même de la part de la société civile polonaise. En effet, dimanche 13 décembre au soir, une manifestation s’est organisée devant le domicile de Jaroslaw Kaczynski. Le peuple polonais, ne compte pas revivre les mêmes atrocités d’un Etat dictateur, qu’elle a connu au cours de la Guerre Froide.

Kheira Djouhri 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *