Découverte, Tourisme

Un jour de neige à Sultanahmet

Aujourd’hui, des averses de neige ont recouvert Istanbul, offrant l’occasion en or de redécouvrir un quartier touristique dans son nouveau décor.

IMG_0064
Pour la deuxième fois cet hiver, Istanbul a revêtu son manteau blanc qui réchauffe les coeurs, mais pas les mains. Dès le matin, des enfants sont dehors. Ils folâtrent par groupes sur un fond immaculé, se lancent des boules de neige et rient à gorge déployée, leurs cris de joie retentissant jusque dans les immeubles. Les adultes ne sont par ailleurs pas en reste : dans une petite une rue d’Hasanpaşa, à Kadıköy, le responsable de la supérette lance des boules de neiges au vendeur de çiğköfte d’en face, et ce dernier tente de les faire exploser au vol avec un parapluie. Tout le quartier est parsemé de jeunes gens en embuscade ou bien à couvert derrière les voitures.
IMG_0095IMG_0089

Les flocons tombent sans discontinuer, recouvrant les rues, coiffant les mosquées et poussant les piétons à se réfugier dans les cafés le temps de quelques boissons chaudes. Un temps idéal pour se promener dans la ville, qui semble abandonnée par la moitié de ses habitants.

IMG_0027
L’après-midi, le ciel s’éclaircit de temps en temps pour de brefs moments, faisant briller la neige et réchauffant les passants.  Dans le quartier de Sultanahmet, bien moins fréquenté que d’ordinaire, les touristes souriants en profitent pour prendre leurs photos. La neige, elle aussi, tombe puis s’arrête quelques instants. La Mosquée bleue et Sainte Sophie, qui sont assaillies par beau temps, sont d’une beauté sombre et glacée lorsqu’un nuage vient masquer de soleil, les noyant dans le brouillard. Elles offrent un spectable plus triste que d’habitude mais tout aussi beau, et plus confidentiel.

IMG_0061

Malgré sa splendeur, la neige est une entrave à la liberté de mouvement : non seulement le trafic est ralenti et les ferry restent à quais, mais de nombreux éléments de la ville deviennent des pièges. Les escaliers de la Mosquée bleue ont été transformés en patinoire et les visiteurs luttent pour garder leur équilibre, formant pour s’entraider des chaînes humaines aux corps hésitants.

IMG_0076
Dans l’après-midi, la neige s’arrête de tomber l’espace de quelques heures. Les commerçants en profitent pour dégager la neige amassée devant leurs magasins et restaurants. La visibilité s’améliore et il devient possible d’admirer les sculptures de neiges faites par quelques quidams d’humeur créative.

IMG_0084

Bientôt, la nuit tombe. Les rues sont émaillées de flaques d’eau et de neige partiellement fondue que les passants essayent d’éviter. Demain, nous devrions aussi avoir de la neige, et avec elle, une nouvelle chance d’évoluer dans une métropole moins effervescente que de coutume.

Victoria Coste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *