International, Politique

Un militant de l’EI lance un appel à la conquête d’Istanbul

Un militant du groupe Etat Islamique a appelé à la conquête de l’ancienne Constantinople, attaquant dans le même temps le président turc Recep Tayyip Erdoğan pour son aide apportée aux « croisés » de l’Ouest.

C’est dans une vidéo non datée, partagée sur les réseaux sociaux sur des comptes pro-Etat Islamique, qu’un militant non identifié de l’organisation terroriste a tenu des propos visant notamment le pouvoir turc. Bien que non identifié, il aurait d’après plusieurs sources rejoint les rangs de l’EI en 2014.

Son discours est tenu en turc, entrecoupé de plusieurs prières arabes et versets du Coran. Il évoque notamment la façon dont la Turquie a accepté l’islam. Il dénigre l’héritage d’Atatürk qui aurait « forcé les Turcs à renier leur religion, imposé le sécularisme ». Il en vient ensuite à la période Erdoğan. Ce dernier serait, selon ses propos, « un traître » puisqu’il « ne gouverne pas selon les lois de Dieu ». Il serait devenu ami avec les « traitres Américains, du PKK, les juifs… ». D’où un appel à se soulever contre le président, qui serait trop occupé à préserver son poste. Selon lui, « tous les croyants devraient conquérir Istanbul, qu’Erdoğan tente de livrer, nuit et jour, aux croisés ».

Son discours trouve évidemment résonnance dans les récentes interventions de l’armée turque en Syrie, avec une participation qui devrait s’intensifier ces prochains jours. Tout comme l’accueil sur des bases dans le sud de la Turquie d’avions américains responsables des frappes visant les troupes de l’EI. Le militant cible ainsi dans sa vidéo un Erdoğan qui a « ouvert ses bases aériennes aux croisés ». Un Erdoğan qui avait tenu le groupe Etat Islamique responsable de l’attaque terroriste ayant causé la mort de 32 personnes le 20 juillet dernier à Suruç.

Ce n’est pas la première fois qu’un militant de l’EI menace Istanbul et promet de la « libérer ». En août 2014, Abu Mosa, se présentant comme un responsable presse de l’organisation terroriste, avait déjà enjoint, dans un documentaire réalisé par Vice News, la Turquie à relâcher plus d’eau depuis la rivière de l’Euphrate. Si tel ne fut pas le cas, ce militant assurait que le groupe terroriste le ferait de lui même depuis Istanbul lorsqu’ils auraient libéré la ville.

Pierre Debly

1 Comment

  1. constant jo

    ce qui caractérise ce genre (d’homme) c’est l’intelligence qui luit dans le regard, meme les animaux ont l’air moins bête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *