Culture, Société

Un pont vieux de six siècles s’écroule lors de sa restauration

Le pont de Dandalaz, situé à Karacasu, dans la province d’Aydın à l’ouest de la Turquie, et vieux d’exactement 589 ans, vient de s’écrouler alors qu’il était en pleine restauration.

Karacasu

Un appel d’offre particulièrement strict avait été lancé par les autorités de la province d’Aydın, afin de restaurer le plus authentiquement possible ce pont datant du Sultan Murat II (1426) qui ne connaît ni le fer ni le ciment. L’effritement de ses arcs était en effet bien entammé.

Afin de maintenir le pont, une installation en acier de 120 tonnes avait été placée sous le pont, mais celle-ci s’était écroulée en janvier dernier, alors que les ouvriers venaient tout juste de finir leur journée de travail. Une catastrophe avait donc été évitée de justesse.

pont

L’écroulement serait dû à un glissement de terrain et à une fissure non localisée en raison de la végétation abondante autour du pont, selon Abdurrahman Çabuk, chef de l’entreprise chargée de la restauration. Pour des raisons de sécurité, les travaux ne peuvent malheureusement pas être poursuivis.

Que faire d’un patrimoine qui tombe en ruines?

Si la Turquie peut se montrer fière de la richesse de son patrimoine, il n’en reste pas moins que la question de la conservation de ces monuments est préoccupante. Quel budget consacrer à leur restauration ? Ne vaut-il pas mieux parfois reconstruire ? C’est cette dernière idée qui avait été en premier lieu suggérée pour le pont de Dandalaz. Une reconstruction traditionnelle à partir de matériaux d’origine avait été envisagée ; proposition qui n’avait pas obtenu les faveurs du Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS).

Alors que les pertes de patrimoine dans la région du Proche-Orient sont lourdes, notamment à Palmyre en Syrie, espérons que les autorités sauront à l’avenir prendre les bonnes décisions afin de préserver une région à l’histoire extrêmement riche.

Noémie Allart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *