Le choix de la rédaction, Société

Urgent : un attentat à la frontière syrienne fait 27 morts

Une bombe a explosé ce lundi 20 juillet au centre culturel Amara de Suruç au sud-est du pays, Selon le ministère de l’Intérieur, on déplore pour l’instant 27 morts, et plus d’une cinquantaine de blessés.

suruc

La déflagration a eu lieu alors que se tenait une manifestation de la Fédération des jeunes socialistes (SGDF) en soutien à la reconstruction de la ville de Kobané, située à un dizaine de kilomètres du lieu de l’explosion. « Après le rassemblement, des jeunes turcs et kurdes devaient se rendre pendant trois ou quatre jours à Kobané pour participer ensemble à des activités », explique Pervin Buldan, une juriste proche du parti pro-kurde HDP, citée par le Guardian.

Dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur a évoqué la possibilité d’un attentat. « Nous demandons à chacun de rester unis et de garder son calme face à ces attaques terroristes qui visent à déstabiliser l’unité du pays », a écrit le ministère.

suruc_map

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux par le groupe de militants et capturant le moment exact de l’explosion semble en effet confirmer la thèse de l’attentat suicide. Cependant, il est impossible d’affirmer pour le moment que le groupe État islamique est derrière cette attaque.

Pour rappel, Suruç a accueilli des milliers de réfugiés kurdes après l’attaque sans succès de Kobané par le groupe État islamique entre septembre 2014 et janvier 2015. La ville syrienne fut en partie détruite.

Antoine Rolland