Culture, International, Politique, Société

Visite éclair du cardinal Sandri à Istanbul

Du 10 au 12 juin, la visite du cardinal Sandri sera marquée par des messes et d’autres événements religieux à portée politique et diplomatique.

 Le cardinal Sandri

Le cardinal Sandri

Deux ans après la visite du pape François en Turquie de novembre 2014, c’est un autre Argentin, le cardinal Leonardo Sandri, qui se rendra ce week-end dans l’ancienne capitale ottomane.

Le préfet de la Congrégation pour les églises orientales y présidera notamment la consécration épiscopale du vicaire apostolique catholique d’Istanbul, Mgr Ruben Tierrablanca Gonzalez, ecclésiastique franciscain qui remplacera Mgr Louis Pelâtre, assomptionniste français. Mgr Tierrablanca assumera aussi la charge d’administrateur apostolique de l’exarchat pour les fidèles de rite byzantin.

Lors de sa visite, le cardinal rencontrera les principaux responsables catholiques du pays. L’archevêque d’Izmir et le vicaire apostolique d’Anatolie sont notamment attendus à ses côtés pour la messe d’ordination. Il assistera aussi à une messe à la résidence « Ma maison », structure d’accueil gérée par les Petites Soeurs des Pauvres, cérémonie à laquelle assistera aussi un groupe de réfugiés syriens et irakiens pris en charge par la congrégation des salésiens. En avril dernier, le Pape François en visite à Lesbos avait exhorté les Européens à faire preuve de davantage de solidarité envers les migrants.

Enfin, le cardinal Leonardo Sandri participera également le 11 juin à une Divine Liturgie au Phanar, en compagnie de Bartholomée 1er, le Patriarche oecuménique de Constantinople, qui l’a invité. Les relations entre les différentes églises chrétiennes, dans une Turquie à très grande majorité musulmane, sont réputées assez bonnes.

J. B-Q

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *