International, Politique

Visite pontificale : rencontre entre François, à Rome

Le président français est arrivé mercredi 17 août en fin d’après-midi à Rome, où il a été reçu par le pape après s’être recueilli à l’église Saint-Louis des Français.St_Peter's_Square,_Vatican_City_-_April_2007En visite à Rome mercredi 17 août pour rencontrer le pape François, le président français, François Hollande, s’est brièvement rendu à son arrivée à l’église Saint-Louis des Français, dans le centre historique de la capitale italienne, où il s’est arrêté en silence devant une chapelle dédiée, depuis novembre dernier, aux victimes du terrorisme. Tout un symbole.

Le président en a profité pour souligner le rôle de l’Église de France après les attentats : « Les déclarations des représentants de l’Église de France ont été très importantes dans cette période », avant d’ajouter qu’« elles ont contribué à l’unité de la France ».

C’est d’ailleurs pour porter lui-même au pape « un message de reconnaissance et de gratitude » que François Hollande avait fait le voyage jusqu’à Rome. « Le pape, après les épreuves qu’ont été l’assassinat du P. Hamel et les attentats de Nice, a eu des paroles très réconfortantes », a confié le président, avant d’ajouter : « Il m’a fait cette confidence qu’il se tenait comme un frère aux côtés du peuple français. Il était très important de dire au pape que nous avons été sensibles à ses paroles ».

Avec le pape, François Hollande affirme partager nombre de préoccupations communes : les chrétiens d’Orient, la paix au Proche-Orient, le sort des réfugiés.

Cette visite, c’est aussi pour lui l’occasion de rappeler que la laïcité c’est assurer l’exercice de tous les cultes. « Quand une église est touchée, c’est la République qui est profanée », avait-il déjà affirmé après l’assassinat du prêtre Hamel.

Guillaume Asmanoff.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *