Le choix de la rédaction, Politique

La Turquie et le reste du Moyen-Orient

TBMMPremier commentaire : ce qui distingue la Turquie des autres pays du Moyen-Orient

Les questions de l’indépendance de la justice, de la séparation des pouvoirs, du barrage de 10%, du projet du système présidentiel et de la liberté de la presse ont indéniablement déterminé les résultats de l’élection du 7 juin 2015.

D’après les premiers résultats il y a un glissement des votes des partis AKP et CHP vers le parti HDP. Autrement dit, c’est grâce aux votes des Turcs que le parti HDP représentant la vie politique Kurde a pu franchir le barrage de 10%.

Les votes en faveur de HDP ont fortement augmenté dans le Sud et le Sud-Est du pays.
Les résultats provisoires montrent qu’il y aura des nouveautés au Parlement ; quatre députés chrétiens et un député rom sont élus.

À l’époque où on assiste à une montée des identités nationaliste et religieuse, la perte apparente de 2 à 3 % des votes du parti CHP en comparaison avec les résultats du 2011 ne doit pas être considéré comme un échec de ce parti. Bien au contraire, il voit augmenter le nombre de ses députés dans le nouveau Parlement par rapport au Parlement sortant.

En résumé, nous constatons la victoire de la démocratie et la poursuite du système parlementaire qui sort renforcé de cette élection.

Hüseyin Latif

1 Comment

  1. La victoire de la démocratie oui… mais faut-il encore que la Gauche turque, avec CHP et HDP, puisse retrouver ses marques. C’est ça l’espoir d’un retour à la démocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *