Art, Culture, Société

Une Conférence sur l’utilisation des médias sociaux et le Jazz à Akbank Sanat

Organisée par Akbank Sanat, une conférence intéressante a eu lieu le 29 mars sur l’utilisation des médias sociaux dans le monde du jazz. Les interlocuteurs étaient le batteur de jazz Ferit Odman, le psychologue/DJ Cenk Erdem, l’animateur de Joy Jazz Radio Levent Parman et le responsable des médias sociaux d’Akbank Sanat Sami Kısaoğlu.

Akbank Sanat, à Beyoğlu, organise des conférences et séminaires sur le jazz depuis un certain temps afin de discuter autour de questions relatives au jazz en Turquie. De l’essor des disques aux technologies d’enregistrement et de formats, un vaste éventail de thèmes ont été évoqués. Mercredi dernier, le sujet portait sur l’utilisation des médias sociaux dans le monde du jazz. Les médias sociaux offrent une nouvelle forme de scène pour les musiciens en changeant les dynamiques relationnelles entre les musiciens et leurs fans.

Invité surtout en raison de son succès sur les médias sociaux, le musicien de jazz Ferit Odman a déclaré que l’utilisation des médias sociaux – de Facebook à Twitter – est une nécessité pour les musiciens afin d’annoncer leurs prochains concerts et albums. La majorité des artistes du monde utilisent ces réseaux sociaux pour se faire connaître et l’autopromotion. De plus, Odman a affirmé qu’il a payé pour certains programmes de publicité sur les médias sociaux. Selon lui, il est impossible de négliger la puissance de ces réseaux qui offrent aussi certains détails de la vie privée des musiciens/célébrités à leurs followers.

Fait intéressant, le pianiste de jazz Kerem Görsev est actuellement un des musiciens de jazz les plus suivis sur les médias sociaux dans le monde.

On a discuté aussi de la différence entre un utilisateur de Twitter/Instagram et un utilisateur de Facebook. D’après M. Odman, bien qu’il ne puisse pas le faire pour le moment, il y a une nécessité de préparer des contenus différents pour ces plateformes distinctes.

Le psychologue Cenk Erdem a parlé des statistiques sur l’utilisation des médias sociaux dans le monde. En soulignant l’importance d’utilisation de Facebook pour l’autopromotion, M. Erdem a souligné qu’il devient en effet toujours plus essentiel de préparer des vidéos. Selon lui, les utilisateurs des médias sociaux aiment regarder des vidéos courtes et c’est pourquoi les musiciens doivent bénéficier de cette tendance.

En créant le hashtag #cazhareketi en 2012, Levent Parman a changé l’utilisation des médias sociaux dans le monde du jazz en Turquie. Depuis, les amateurs de jazz utilisent fréquemment ce hashtag sur Twitter, Instagram et Facebook. Par ailleurs, M. Parman a parlé des effets négatifs des attentats terroristes et de certains événements politiques sur tous les amateurs de la musique y compris lui-même. Pendant les périodes politiquement chaotiques et désespérantes, la musique perd de son importance, et ce malgré son pouvoir de rendre tout meilleur. Animateur du programme Old School de Joy Jazz Radio, M. Parman utilise continuellement Instagram et Twitter et a plus de vingt mille followers. Chaque jour, il célèbre les anniversaires des musiciens de jazz à travers le monde ainsi que les musiciens de jazz de la Turquie.

Par la suite, Sami Kısaoğlu d’Akbank Sanat a partagé ses stratégies efficaces reliées aux médias sociaux. Plus que tout, il semble que l’utilisation d’Instagram Stories (le nouveau service d’Instagram) augmente le nombre de followers. En conséquence, M. Kısaoğlu a expliquait qu’il partageait des contenus différents sur Instagram et Instagram Stroies de façon simultanée. Bien entendu, il annonce les événements prochains d’Akbank Sanat sur les médias sociaux, mais également la création des contenus vraiment estimables est un but décisif pour lui. Par exemple, au sein du Festival Akbank Jazz, la promotion du festival n’était pas le seul objectif de Kısaoğlu. Il a alors partagé des contenus sur la culture de la musique de jazz afin d’attirer l’attention des gens et de populariser le jazz.

Il a aussi été fait mention de l’audience du jazz de nos jours. Malheureusement, les concerts ne sont plus des événements sociaux comme cela pouvait être le cas autrefois. Aujourd’hui, la majorité de l’audience prend des photos et vidéos durant les concerts et ils les partagent sur les médias sociaux. C’est la raison pour laquelle, ils ne profitent pas réellement de l’atmosphère magique, ou bien de la possibilité de rencontrer d’autres amateurs de musique.

Si vous désirez participer aux conférences d’Akbank Sanat, vous pouvez trouver des informations complémentaires et leur programme mensuel sur : http://www.akbanksanat.com/en/

 

Les comptes de médias sociaux des interlocuteurs:

Ferit Odman:

https://twitter.com/feritodman

https://www.instagram.com/feritodman/?hl=en

https://www.facebook.com/feritodman

 

Levent Parman: 

http://karnaval.com/sanatcilar/levent-parman-6375

https://www.instagram.com/leventparman/

https://www.instagram.com/joyjazzradio/

https://twitter.com/cazhareketi?lang=en

 

Akbank Sanat:

https://www.facebook.com/AkbankSanat/

https://www.instagram.com/akbanksanat/?hl=en

https://twitter.com/akbanksanat?lang=en

 

Cenk Erdem: 

https://www.instagram.com/cenkerdem/

 

Sırma Parman 

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *