Découverte, Société

Des noms de femmes pour les rues de Nantes

A travers le conseil de l’égalité hommes-femmes, créé en octobre 2015, la Mairie de Nantes lance un plan de féminisation des noms de rues et équipements urbains. 

pont anne de bretagne

Une centaine pour un millier. Voilà le ratio entre les noms de rues féminins et masculins dans la ville de Nantes. Un écart criant auquel s’attaque le conseil de l’égalité hommes-femmes de la ville. Le 21 janvier dernier, la Mairie lance un appel à idée sur une plateforme dédiée. Les internautes peuvent y soumettre des noms de grandes figures féminines, ayant eu une influence locale, nationale ou internationale et disparues il y a au moins un an. Parmi les propositions ont émergé des femmes aux profils très divers, comme Simone de Beauvoir, Florence Arthaud ou Sœur Emmanuelle.

L’idée est simple : aller contre un phénomène de surreprésentation des figures masculines afin de rappeler à tout un chacun que les femmes importantes ne sont pas minoritaires. Aucune rue portant un nom propre ne sera débaptisée, mais les équipements portant des noms communs, comme la salle Nantes-Nord, et les nouvelles rues porteront en priorité des noms féminins, afin que le fossé se réduise progressivement.

Mi-février, le conseil égalité hommes-femmes a effectué un tri et une sélection des noms soumis par les internautes, et la nouvelle liste sera de nouveau soumise au vote. Une belle initiative qui prend tout son sens en cette journée des femmes.

 

Sofiane Zaizoune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *