Art, Culture

« Femmes Ottomanes et Dames Turques » : inauguration le 7 mars à Notre Dame de Sion

L’exposition Femmes Ottomanes et Dames Turques : une collection de cartes postales (1880-1930) se tiendra du 7 mars au 22 mai au Lycée Notre Dame de Sion d’Istanbul. Cette nouvelle exposition, consacrée aux portraits de femmes, a été organisée dans le cadre de la journée de la femme (le 8 mars) et du mois de la Francophonie. Elle présente une collection de cartes postales de portraits de femmes, datant de la période 1880-1930. L’inauguration aura lieu le samedi 7 mars. À 16h se tiendra une conférence-débat avec les auteurs, Christine Peltre et Liz Behmoaras. Les éditions Bleu-autour et YKY, Le Directeur, Monsieur Yann de Lansalut et la Directrice adjointe, Madame Suzan Sevgi, seront également présents. L’inauguration aura lieu à 18h le même jour.

Une exposition de cartes postales, en lien avec un livre de Christine Peltre

L’exposition, avec ses 200 portraits de femmes, se base sur le propos du livre Femmes ottomanes et dames turques  (2014), publié par les Éditions Bleu autour et avec le soutien du lycée Notre Dame de Sion. Dans ce livre, l’historienne et spécialiste de l’orientalisme Christine Peltre contextualise 200 portraits de femmes à l’aide de commentaires, de récits des voyageurs et d’autres représentations de la même époque, démontrant ainsi la pluralité ethnique de l’Empire ottoman. Par ailleurs, l’écrivain et journaliste Lizi Behmoaras – qui signe la postface de ce livre- met en relief l’émancipation des femmes du début de la Turquie moderne à nos jours.

Femmes ottomanes, Dames turques

Affiche de l’exposition « Femmes Ottomanes et Dames Turques »

A l’instar du livre et grâce aux cartes postales, l’exposition fait revivre les portraits de femmes musulmanes, juives et chrétiennes sous l’Empire ottoman. L’âge d’or de la carte postale se situe entre 1880 et 1930. L’exposition présente essentiellement la collection de Pierre de Gigord et également des acquisitions du lycée Notre Dame de Sion. Elles seront complétées par des caricatures et articles de magazines de l’époque.

L’objectif de l’exposition est de livrer une réflexion sur la condition féminine ainsi que la place de la femme dans les sociétés ottomane puis turque du début du XXe siècle et d’en proposer une lecture qui s’éloigne sensiblement des clichés habituels. Ces 200 portraits de femmes nous dévoilent les scènes de la vie quotidienne des femmes, leur travail, l’évolution de la condition féminine dans le pays et enfin, la volontaire entrée dans la modernité des Ottomans puis des Turcs. Des conférences seront également organisées autour de ces thèmes au lycée Notre Dame de Sion.

 Un évènement de continuité

Un évènement similaire avait été organisé par le lycée en 2011, à l’occasion de la journée internationale de la femme. L’exposition Femme du réel, fiction de femmes, proposait alors une sélection de cartes postales de la même période 1885-1930. Principalement axée sur des portraits de femmes, elle regroupait le travail de divers photographes ayant parcouru l’Afrique du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *