Environnement, Société

La flore de Turquie en danger

Plusieurs espèces de plantes qui se trouvent uniquement en Turquie sont malheureusement menacées d’extinction. Les raisons sont multiples et connues pour la plupart d’entre nous : accroissement de l’implantation humaine partout dans le pays, destruction des habitats naturels afin de construire des « parcs naturels », installation d’infrastructures touristiques, incendies de forêt, etc.

La Turquie a un patrimoine naturel unique au monde. Avec plus de 10.000 espèces de plantes dont 20% sont endémiques, le pays présente une biodiversité incroyable. La diversité des conditions climatiques en Turquie a permis la coexistence de différentes espèces. Ainsi, à Izmir, il existe des plantes endémiques que nous ne pouvons pas trouver ailleurs dans le monde entier.

Malheureusement, on ne considère pas ces plantes comme un élément indispensable de la richesse naturelle de notre pays. Nous n’avons ainsi pas encore pris conscience des enjeux de la préservation de la biodiversité. À l’inverse, les pays développés font des efforts considérables pour protéger davantage l’ensemble de leurs ressources naturelles.

À Istanbul, une partie de la flore est elle aussi menacée d’extinction. Si auparavant la ville était connue pour ses plantes endémiques, aujourd’hui nous avons détruit peu à peu leur habitat naturel en raison de la folie de la construction. Nous pouvons ainsi observer certaines anomalies dans l’écosystème de la ville. En effet, les espèces envahissantes se répandent dans un espace de plus en plus grand tout en perturbant le bon fonctionnement des écosystèmes et en menaçant aussi les espèces autochtones. De plus, certaines plantes dont le nom provient des quartiers où elles étaient implantées  disparaissent de ces lieux pour réapparaître dans d’autres endroits d’Istanbul.

Aslınur Karaboğa 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *