Gastronomie, International

Inauguration du Beaujolais nouveau au Palais de France

Comme à son habitude, le beaujolais nouveau de cette année disposait d’une robe rouge vive, limpide et brillante avec quelques reflets violets. Un vin qui se boit toujours aussi facilement : ni tannique, acidulé et fruité.

Pour l’accompagner, du jambon blanc, du jambon cru, du riz, du mouton, du saucisson et de la macédoine.

unnamed

Le consul général de France en Turquie, Madame Muriel Domenach conférait hier à l’événement une touche poétique. Ainsi c’est Charles Baudelaire qu’elle mettait à l’honneur en lisant à la fin de son discours : L’âme du vin, puis, un poème turc de Mevlana Celaleddin Rumi : O kapiyi kapa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *