Art, Culture

L’artiste Ibrahim El-Salahi à Istanbul pour son Carnet du Printemps Arabe

Du 1er septembre au 3 octobre seront présentées les œuvres de l’artiste peintre Ibrahim El-Salahi à l’espace de projet STUDIO de la galerie d’art Galerist d’Istanbul.

El-Salahi

L’artiste peintre et ancien homme politique d’origine soudanaise Ibrahim El-Salahi.

Etant un des représentants les plus remarquables du modernisme arabe et africain, El-Salahi donne une réponse artistique aux événements du Printemps Arabe avec cette exposition intitulée The Arab Spring Notebook. Le visionnage se concentre sur un carnet de croquis de l’artiste dans lequel se trouvent 46 dessins à l’encre noire. Le « Carnet du Printemps Arabe » sera exposé pour la première fois au Studio Galerist après la rétrospective de l’artiste à la galerie nationale britannique Tate Modern de Londres en 2013. Après avoir été le premier artiste africain à avoir une rétrospective complète au Tate Modern, c’est donc à Istanbul qu’El-Salahi fera l’honneur de sa présence.

Le Printemps Arabe à travers le regard d’un Soudanais

Lors des événements du Printemps Arabe en 2011, El-Salahi, déjà âgé, vivait à Londres. Il a donc eu vent des événements par les médias, comme la plupart des gens. Etant soudanais et musulman, l’artiste déclare s’être réjoui lorsque le Printemps Arabe a commencé. El-Salahi, qui est également un ancien prisonnier politique, était heureux de voir la fin de cette montagne d’injustice et cette pyramide d’autorité…

Ibrahim-El-Salahi

L’un des dessins de l’artiste datant de 2011.

Les émotions profondes ressenties par l’artiste suite à ces événements sont capturés dans les dessins à l’encre. Ses représentations des tyrans et de leurs victimes (les gens du peuple) valent la peine d’être vus.

Adresse : Galerist STUDIO, Müellif Sokak, No:7, Şişhane / Istanbul.

Sırma Parman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *