Cinéma

Le 69ème festival de Cannes déroule son tapis rouge

Pour la troisième fois, Woody Allen ouvre le bal avec « Café Society » de ce 69ème festival de Cannes ce mercredi 11 mai. Cet événement cinématographique mondial bénéficie d’une surveillance maximum. Les stars ont jusqu’au 23 mai pour profiter de la Côte d’Azur. C’est 21 films internationaux qui se battront pour récupérer la fameuse Palme d’or.

CANNES_(festival1)

Stars internationales, paparazzis, tapis rouge, fans et amateurs, tout est là. L’un des plus grands festivals du cinéma déroule ses marches aujourd’hui. L’affiche originale de Jean-Luc Godard est brandie dans tous les recoins de la Côte d’Azur. Une illustration qui dévoile bien la mentalité de ce festival en bord de mer : les marches, la mer, l’horizon, l’ascension d’individus vers leurs rêves.

Le jury sous la responsabilité de Mad Max

Le comédien français Laurent Laffite est le maître de cérémonie de cet événement cinématographique. Le réalisateur australien George Miller est le président du jury. Il est notamment connu pour sa grandiose saga Mad Max. Il a été convié au Martinez avec les autres membres du jury. C’est autour de sablés au parmesan, de thon, puis d’une glace aux fruits rouges que l’actrice et réalisatrice italienne Valeria Golino, le jeune réalisateur hongrois Laszlo Nemes, l’acteur danois Mads Mikkelsen, ainsi que la productrice iranienne Katayoon Shahabi, ont pu partager le premier repas traditionnel de Cannes.

Woody Allen ouvre le bal

C’est la troisième fois qu’un film du cinéaste new-yorkais de 80 ans donnera le coup d’envoi de ce 69e festival de Cannes. Par le passé, en effet, ce festival avait été ouvert en 2002 avec son film « Hollywood Ending », et en 2001 avec « Midnight in Paris ». Son film « Café Society », présenté en premier, a été financé par le géant de la distribution en ligne Amazon. Le dernier né de Woody Allen nous embarque dans une histoire d’amour se déroulant dans Hollywood et le New York des années trente.

Des stars à gogo

Chaises pliantes, lunettes de soleil et les flash des appareils photos inondent la croisette. Tout le monde s’arrache les dédicaces de ses stars préférées. De George Clooney à Marion Cotillard, en passant par une série de réalisateurs reconnus comme Ken Loach ou bien Steven Spielberg, de nombreuses personnalités sont attendues.

Une sécurité optimale

Six mois après les attentats de Paris, les autorités ont pris la décision de mettre une « mobilisation exceptionnelle » face à « un risque plus élevé qu’il ne l’a jamais été ». Près d’une centaine de policiers, des démineurs et même sept nageurs sauveteurs sont ainsi sur le qui-vive.

Durant ces deux prochaines semaines, le septième art sera au centre de l’attention internationale. Comme le dirait le réalisateur et ancien président du jury, Quentin Tarantino : « Vive le cinéma ! ».

D.A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *