Art, Découverte

Les ateliers photo d’Aramis Kalay

Aramis Kalay, photographe freelance turc et francophone, a tout au long de sa carrière exposé ses projets entre la Turquie et la France. img_1135Plusieurs fois par mois, il se consacre à enseigner ce qu’il sait de la photographie à des apprentis, des étudiants et des professionnels en quête de nouvelles techniques.img_1115-copie

Ce samedi 8 octobre, c’est en mouvement que le photographe a transmis ses savoirs. De Kadiköy à Eminönü, de la traversée du Bosphore en bateau à l’église Sainte Sophie, cinq artistes se sont attelés aux exercices du photographe.

Lumière, esthétique, techniques et réglages de leur outil, tous ces thèmes étaient au programme du workshop.

Les artistes ont finalement fait une pause sur la terrasse de l’hôtel Fehmi Bey d’où la vue est imprenable et ont échangé sur leurs expériences relatives à ce métier.

img_1089L’un d’eux, un étudiant en photographie depuis un an, a suivi le travail d’Aramis Kalay grâce à internet et a voulu le rencontrer après avoir correspondu avec lui pendant des mois. Il révèle qu’aujourd’hui « j’ai appris que je n’étais pas complètement ignorant en matière de photo (rires) » ; signe que ces 12 heures de route ont été fructueuses.

Pour Aramis Kalay, la pratique de la photographie est une part importante de son apprentissage. C’est un art qu’on ne peut inculquer dans une classe. C’est pourquoi il aime organiser ces workshop. Il faut débourser 125TL (37€) pour crapahuter dans les rues d’Istanbul et bénéficier de ses conseils.

Pour les photographes aguerris, il est tout aussi important d’apprendre des autres. Car chaque photographe a un point de vue différent.

Pascale-Mahé Keingna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *