Culture

Les cinq ans du salon IKSV célébrés en fanfare

Le Salon IKSV (Istanbul Kültür Sanat Vakfı), une salle très chaleureuse située non loin de la station de métro Şişhane, fêtait vendredi dernier ses cinq ans d’existence. Pour l’occasion, plusieurs musiciens ont défilé sur scène, pour une soirée très réussie. Autre détail bienvenu : des bières et des wraps faisaient office de buffet, tandis que des sacs en tissus (ou « tote bag ») étaient distribuées en échange d’une adresse mail.

IKSV 1

Kalben et Mabel Matiz ont ouvert le show pour quelques morceaux entraînants. La chanson « Saçlar » (qui signifie « Les cheveux ») de Kalben était particulièrement émouvante. Les deux artistes paraissaient complices, chaleureux, et leur voix s’accordaient parfaitement.

Mabel Matiz, bientôt trente ans, a déjà une belle carrière derrière lui, tandis que Kalben commence aussi à se faire connaître, notamment sur les scènes d’Istanbul.

Iksv3Korhan Futacı et le Kara Orkestra ont ensuite pris le relais. Des cinq instruments, le saxophone semble être à l’honneur. Il était accompagné d’une batterie, d’un clavier, d’une basse et d’une guitare électrique. Il était aisé de ressentir l’énergie de ces joyeux lurons qui transmettent leur plaisir de la musique et de la scène par des mouvements de tête et des pas de danse. Puis arrive un duo aux influences plus électroniques, qui permet à la soirée de continuer dans la même ambiance doucement festive. Görkem Han – Jr. est un musicien, compositeur, chanteur et DJ originaire d’Ankara. La chanteuse Dilara Sakpınar, qui fait partie du groupe 123, l’a accompagné pour l’occasion sur quelques morceaux, pour un show vibrant. Ah! Kosmos, alias Başak Günak, a conclu la soirée à l’aide d’images cosmiques et de sons électro, pour des sets déjantés.

Cette soirée a largement été à la hauteur de la réputation de l’IKSV. Cette salle est à recommander pour sa programmation variée et de qualité : de jeunes talents turques, comme ceux présents vendredi soir, mais aussi des musiciens traditionnels ou à la renommée internationale. Joyeux anniversaire au Salon, longue vie à l’IKSV.

Adèle Binaisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *