International, Politique

Les élections primaires comme outil démocratique généralisé

Alors que les élections primaires aux Etats-Unis se tiennent actuellement, avec les primaires en Californie entre démocrates et républicains, elles se tiendront aussi en France avant le scrutin présidentiel de 2017, il convient de s’intéresser plus en avant à ce mode de désignation. Qu’est-ce que l’élection primaire et quelle est sa finalité ? Pourquoi les primaires américaines sont-elles au centre de l’attention médiatique internationale et qu’est-ce que cela dénote ?

Voting_United_States

Les primaires, un récent outil démocratique ?

Les élections primaires permettent la désignation d’un ou de plusieurs candidats d’un parti politique pour les élections à venir. Ce «pré-scrutin» remplace la désignation classique des candidats. Il provient des Etats-Unis, où il s’est généralisé au cours du XXème siècle, et peut être ouvert ou fermé, selon qu’il nécessite que les électeurs soient affiliés ou non au parti politique. La réglementation quant à l’organisation de ces élections diffère selon les pays. Elle peut être obligatoire et gérée par un organe extérieur ou être à la discrétion de chacun des partis politiques qui choisissent de les mettre en œuvre.

Ce scrutin vise à conférer davantage de légitimité aux candidats lors d’élections. Il permet aussi une mobilisation populaire à travers une implication plus importante des citoyens à l’occasion de scrutins électoraux. Les primaires ont ainsi un objectif démocratique, en permettant de présenter un candidat de parti politique aux élections d’un pays à condition qu’il ait été au préalable choisi par le peuple, ou par une partie du peuple s’il s’agit d’une primaire fermée aux individus non encartés. Cette vocation démocratique peut cependant être nuancée. Si les primaires permettent un choix, celui-ci peut être restreint puisqu’il réduit sensiblement la diversité d’idées que pourraient apporter d’autres candidats d’une même mouvance politique.

Quoi qu’il en soit, ce système tend à être accepté comme un véritable scrutin décisif pour l’avenir des pays, au même titre que les élections traditionnelles, comme nous le confirme le cas américain.

Des primaires américaines très médiatisées

Aux Etats-Unis, les élections primaires actuelles ont cela de particulier qu’elles mettent en exergue deux éléments.

D’une part, elles permettent de démontrer les failles d’un système qui se veut démocratique, comme le démontre l’affrontement à gauche entre Hillary Clinton et Bernie Sanders. L’exemple le plus frappant est le vote à New-York en avril dernier, qui s’est organisé en scrutin fermé. Trois millions de personnes indépendantes ont ainsi été privées de vote et d’après Sanders, sa défaite peut en partie s’expliquer par cela. Il en découle que cet outil à vocation démocratique constitue parfois un frein même à la démocratie de par son fonctionnement.

Ensuite, ces élections, notamment à travers le «phénomène Trump», témoignent de leur acceptation en tant que scrutin légitime et décisif. Le candidat républicain fait régulièrement des sorties fracassantes et véhicule une idéologie très discutée Outre-Atlantique, mais aussi au sein de nos sociétés occidentales ou de la Turquie. Dans le monde entier, la presse relaie, encense ou critique ce candidat dont le discours et le style séduit une partie de l’Amérique et face à qui les adversaires se retirent consécutivement. Il ne s’agit plus d’un simple outil de désignation que le monde étudierait comme tout autre sujet, mais d’un véritable scrutin au cœur de l’attention médiatique. C’est ainsi que cette réception par les médias étrangers font des primaires de véritables élections à importance équivalente des autres.

Pourtant, il apparaît que ce phénomène, qui traverse tant les Etats-Unis que l’Amérique du Sud, en passant par l’Europe, ne semble pas s’ancrer en Turquie. S’il y a bien une désignation fermée des candidats de l’AKP et que le CHP s’est essayé aux primaires en mars 2015, force est de constater que ce mode de désignation ne mobilise pas plus que cela. Une étude à ce sujet contiendrait un intérêt certain.

Kiymet altan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *