Art, Culture, Découverte, International, Société

L’exposition personnelle d’Aramis Kalay au centre de la culture turque Aziz Sancar aux États-Unis

La 14e exposition personnelle du photographe Aramis Kalay intitulée « Streetwise Istanbul », accompagnée de textes de l’écrivaine américaine Meghan Nuttall Sayres, s’invite au Centre culturel et communautaire turc de Sancar. Aziz Sancar a été fondé par le lauréat du Prix Nobel de chimie, le professeur Aziz Sancar, et son épouse Gwen à Chapel Hill, en Caroline du Nord, aux États-Unis. L’exposition est ouverte aux visiteurs jusqu’au 22 août 2021.

Basée sur l’idée de « voir l’Autre comme soi-même » dans les rues d’Istanbul, l’exposition se compose de photographies reflétant les histoires des individus. Meghan Nuttall Sayres, qui s’est rendue à plusieurs reprises en Turquie depuis 1985, a posé les prémices du projet.

L’exposition « Streetwise Istanbul » comprend les mots et les images des habitants de la mégapole du photographe basé à Istanbul Aramis Kalay et de l’écrivaine américaine Meghan Nuttall Sayres. Ils offrent des indices du cœur et de l’esprit des vendeurs de rues, des artisans, des musiciens du métro et d’autres avec des citations et des anecdotes.

La première exposition personnelle d’Aramis Kalay s’est tenue à Paris. Par la suite, le photographe a exposé ses clichés dans de nombreuses villes comme Istanbul, Ankara, Bursa et Antalya. Vingt et une œuvres d’Aramis Kalay, avec pour titre « Gölgeler », ont été sélectionnées pour la collection de photographies de la Bibliothèque nationale de France, tandis que sa première exposition personnelle aux États-Unis, à la Saranac Art Project Gallery de la ville de Spoken, portait sur le même projet. 

Aramis Kalay et Meghan Nuttall Sayres se sont rencontrés grâce à leur amie commune Deniz Aral, coordinatrice de l’exposition internationale du « Günestekin Art Center ». 

Alara et Tuana Çelik ont également contribué à ce travail réalisé dans les rues d’Istanbul en prenant part à la traduction.

Au cours des trois années de travail pour mettre sur pied « Streetwise Istanbul », l’équipe du projet a collecté de nombreuses informations sur les résidents d’Istanbul tout en explorant les quartiers des deux rives du Bosphore. Aramis Kalay et Meghan Nuttall Sayres espèrent que cette exposition, qui se tiendra dans de nombreuses villes aux États-Unis et en Europe, permettra de surmonter les préjugés des Occidentaux envers les personnes vivant au Proche-Orient et au Moyen-Orient.

Il est possible de découvrir « Streetwise Istanbul » dans la salle d’exposition du Centre culturel et communautaire turc de Sancar à Chapel Hill (Caroline du Nord, États-Unis) du 20 juin au 22 août 2021.

Irem Mirza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *