International, Politique

Sommet de la Ligue arabe : une union régionale contre le terrorisme ?

ligue_arabeLe sommet annuel de la Ligue arabe se tiendra ce week-end à Charm el-Cheikh, la station balnéaire égyptienne de la mer Rouge. Les questions de sécurité et de terrorisme y seront traitées en priorité.

En janvier, la Haute représentation de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité a signé un « protocole d’accord » avec le secrétaire général de la LEA, la Ligue des états arabes, portant sur une coopération entre les deux organisations dans la lutte contre le terrorisme.

La Ligue arabe est favorable à « une force militaire commune ». En effet, le 9 mars, au siège du secrétariat général de l’organisation, en Egypte, pendant une réunion ordinaire des ministres des Affaires étrangères représentant les 22 pays membres, Nabil al-Arabi, dirigeant l’institution a appuyé le « besoin pressant pour une force militaire arabe », afin de combattre les groupes terroristes. Son adjoint avait lui annoncé pendant la journée du 3 mars la création prochaine d’une force militaire qui serait étudiée lors du prochain sommet de la ligue prévu en fin de cette semaine, en Égypte.

ligue_arabe_4

Par ailleurs, il est à rappeler que fin février, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, avait déclaré lors d’une interview réalisée avec la chaîne Al-Arabiya  que des pays comme l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, le Koweit, et la Jordanie pourraient s’impliquer également dans une telle initiative. De plus, le président égyptien a appelé à la mise en place de cette « force arabe commune », au moment où les djihadistes de l’Etat islamique ont étendu leur influence à la Lybie, et continuent leurs attaques en Syrie, mais aussi en Irak. Aussi début mars, al-Sissi confiait au quotidien Asharq al-Awsat, basé à Londres, à la veille de sa visite officielle en Arabie Saoudite : « Nous avons besoin d’une action collective. Pas d’action indépendante, saoudienne, égyptienne, ou émiratie ».

Sur quelles mesures concrètes aboutira le sommet ? Quelles difficultés se présenteront aux pays prenant part à ce projet quant à sa réalisation ? Qu’en est-il du soutien international concernant cette affaire ? Autant de questions qui trouveront leurs réponses ce week-end à Charm el-Cheikh.

Sara Ben Lahbib

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *