Politique

Meeting pour la Démocratie et les Martyrs

Hier soir, près de 5 millions de personnes se sont réunis lors du meeting pour la Démocratie et les Martyrs sur la place Yenikapı à Istanbul. Des milliers de personnes se sont également réunis à travers 80 provinces turques.

Président Erdoğan : « Le 15 juillet a montré que ce pays ne pouvait être détruit »

Le chef de l’État a prononcé un discours durant les manifestations pour la Démocratie et les Martyrs, dimanche, sur la place Yenikapi à Istanbul.

Remerciant tous les dirigeants de l’État qui ont participé à ce rassemblement, Erdogan a salué le peuple qui s’est uni contre la tentative de coup d’État du 15 juillet perpetrée par la FETÖ.

« Le rassemblement d’aujourd’hui est un message signifiant que ce peuple est prêt à tout pour ne pas laisser une seule pierre de cette patrie à ses ennemis; et que nous allons atteindre nos objectifs de développement pour 2023 (centenaire de la République turque)», a-t-il affirmé.

Erdogan a aussi rappelé que 240 personnes, dont 172 civils, 63 policiers et cinq soldats sont tombées en martyrs et 2195 autres ont été blessées durant les manifestations le soir du putsch. « Nos martyrs et vétérans de la nuit du 15 juillet, qui d’une certaine manière ont vaincu la mort, ont marqué l’Histoire de leurs noms. Je vous l’assure, ce statut qu’ils ont gagné en défendant leur patrie, ne s’obtient pas à tout moment » a-t-il déclaré.

Erdogan a souligné qu’il faut préserver cette unité nationale retrouvée le 15 juillet.

« Nous devons faire de cette date un nouveau départ pour une Turquie plus forte et plus prospère. Nous devons tout remettre sur la table et corriger les erreurs. Nous devons reprendre toutes les affaires judiciaires qui ont permis à l’organisation terroriste FETÖ de s’ouvrir un chemin au sein de nos armées» a souligné Erdoğan.

Le président a noté que l’État et le peuple devaient très bien analyser la tentative de coup d’État du 15 juillet.

« Nous ne devons pas seulement étudier ceux qui l’ont entrepris, mais aussi les forces extérieures qui se cachent derrière eux. Les membres des organisations terroristes rendront des comptes. Nous savons aussi qui sont les forces qui sont derrière et le jour venu, nous allons aussi leur demander des comptes » a souligné le président turc.

Erdogan a aussi commenté la demande du rétablissement de la peine de mort contre les putschistes.

« Vous, le peuple, le revendiquez. Les présidents des partis politiques sont ici. Si la souveraineté appartient au peuple, c’est donc au Parlement de vous écouter. Si le Parlement prend une telle décision, je l’approuverais»a-t-il dit.

Le Président a par ailleurs, ordonné de «permettre à la politique, aux médias et au monde des
entreprises de retrouver leur cours normal qu’ils avaient perdu à cause de l’infiltration de la FETÖ et que pour ce faire, toutes les institutions fermées dans le cadre de la lutte contre cette organisation seront remplacées par des meilleures ».

Le président a terminé en remerciant à tous les groupes et employés qui ont apporté un soutien logistique et médical durant pour l’organisation de ce rassemblement.
Je vous assure que face à cette image, tous nos ennemis sont au moins aussi déçus et tristes qu’au matin du 16 juillet [après l’échec du coup d’État]».

Discours des leaders

Président du Parlement: «Nous sommes réunis tous ici pour montrer au monde entier pour dire que nous avons enterré les coup d’État et que nous sommes dans la conscience d’une seule nation, Etat et partie sous le drapeau turc. Nous avons surmonté ensemble une grande épreuve. Nous avons résisté contre les forces du mal qui ont voulu opposer notre nation et nous avons gagné».

Premier ministre Binali Yıldırım : « Le soir du 15 juillet, notre peuple, comme à Çanakkale lors de la Bataille des Dardanelles, a marqué l’histoire par son héroïsme. Ils pensaient pouvoir envahir ce pays en se camouflant dans des uniformes de notre armée. Ils pensaient vaincre la volonté de ce peuple. Le résultat est que nous sommes encore plus forts qu’avant. le peuple turc a écrit une nouvelle histoire de son indépendance le soir du 15 juillet face à la tentative de coup d’État de l’organisation terroriste FETO ».

kilicdaroglu-yenikapi-Kemal Kılıçdaoğlu, leader du CHP : « Le 15 juillet a été la tentative de coup D’état la plus sanglante de notre histoire. Nous y avons perdu 240 martyrs. Ils ont marqué de leur nom l’Histoire glorieuse de notre démocratie. Nous ne les oublierons jamais, ils sont les héros de notre démocratie. Le 15 juillet nous a ouvert une nouvelle porte, celle du dialogue et du consensus. Si nous arrivons à porter plus loin cette culture du consensus, nous offrirons à nos enfants une Turquie plus belle encore».

Devlet Bahçeli, leader du MHP : «En agissant courageusement, le peuple turc a donné une leçon aux traîtres malgré les jeux joués. Je suis heureux car je constate avec fierté l’essor de la Turquie. Je suis heureux car la nation est là, la volonté nationale est là, la croyance est là».

Hulusi Akar, chef d’etat-major : Notre principale devise est la ‘souveraineté au peuple’ et les forces armées turques, toutes composantes confondues, sont sous la direction de notre grand peuple

2 Comments

  1. valck

    Cinq millions … il semblerait que le chiffre des participants est autour de 1 million … même la presse de RTE n’a pas repris ce chiffre !

  2. Calimero

    5 millions à Istanbul est 10 millions sur toutes la Turquie. Pourquoi ça te choque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *