International, Société

Naufrage d’un navire de la marine russe dans le Bosphore

Jeudi 27 avril, un bateau militaire russe est entré en collision avec un navire transportant du bétail à l’entrée du détroit du Bosphore, à Istanbul.  C’est dans ce carrefour maritime très fréquenté qu’est l’entrée du détroit du Bosphore, qu’un navire militaire de renseignement russe «Liman» est entré en collision avec un bateau transportant des animaux. Ce second bateau d’une capacité de 2 438 tonnes, «Youzarsif H.», battait pavillon togolais.

Selon les déclarations de l’agence de navigation turque (GAC), la collision qui s’est produite à 29 kilomètres de Kilyos serait due au brouillard et à la faible visibilité.

Très rapidement, un remorqueur et trois canots des garde-côtes turcs se sont rapidement rendus sur les lieux afin de venir au secours du personnel à bord des navires.

L’intégralité des membres de l’équipage du navire russe a pu être sauvée avant que le bateau ne sombre dans cette voie navigable de 31 kilomètres reliant la mer Noire et la mer de Marmara. Soixante-trois marins russes ont été sauvés par les garde-côtes et quinze autres par les membres de l’équipage du Youzarsif H.

À la suite de l’accident, le Premier ministre turc, Binali Yıldırım, a appelé son homologue russe, Dimitri Medvedev, afin de l’informer de la collision et lui exprimer sa tristesse.

Camille Saulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *