Art, Culture

Pop Art pour Tous – Warhol à Pera

Du 7 Mai au 20 juillet 2014 se tient au musée Pera d’Istanbul l’exposition Pop Art pour Tous regroupant de grandes œuvres de l’artiste pluridisciplinaires Andy Warhol (1918-1987). Celle-ci, présentée pour la première fois en Turquie, est une compilation des œuvres du peintre exposées, à l’origine, au musée Zoya de Bratislava (Slovaquie). Considéré comme une figure centrale du Pop Art, l’artiste américain, d’origine slovaque, marqua l’art par ses œuvres originales et distinctives mais également par son extravagance et les scandales qu’il suscita.

pera2

Un artiste « touche-à-tout »

C’est en 1949 qu’Andy Warhol commença sa carrière à New York en tant qu’illustrateur commercial. Très rapidement, il décida de bousculer le conformisme propre à cette ville par le biais de créations extravagantes pour le compte de Glamour, Vogue ou encore le New York Times et se distingua très rapidement des autres artistes de son époque. Outre ses dessins publicitaires, il créa également, entre autres, des costumes de théâtre, des croquis de chaussures, des cartes de vœux, etc. Il fut également, sa vie durant, réalisateur, producteur de musique et de film, mais aussi auteur.
C’est dans les années 60 que « Le prince du Pop Art » vit sa renommée exploser. En effet, c’est à cette époque qu’il commença à reproduire des objets de la vie courante comme les boîtes de soupes Campbell’s ou les bouteilles de Coca Cola. C’est également au début de cette décennie qu’il commença à produire des sérigraphies sur les stars dont certaines sont présentées à l’exposition Pop Art pour Tous.

Il appliqua cette technique à d’autres sujets qui lui tenaient à cœur comme, par exemple, la nature et les animaux. Il a donc réalisé, en 1983, une série de dix images sérigraphiées faisant l’éloge d’espèces animales en voix d’extinction : Endangered Species, également présentée du 7 Mai au 20 Juillet au musée Pera. Le but est ici, par le biais de l’utilisation dramatique de la ligne et la couleur, d’attirer l’attention du public sur le sort de ces animaux. Andy Warhol, jugé trop souvent d’artiste « superficiel », est plutôt un artiste engagé et sensible exerçant son talent également en faveur de causes justes.

 

Un style bouleversant les conventions

pera4Ce qui caractérise profondément le Pop Art, notamment en Amérique, est la dénonciation de la société de consommation. En effet, Andy Warhol avait pour vocation de travailler avec des objets de la vie courante et donc ordinaires, émanant de cette même société de consommation, afin d’en faire des œuvres extraordinaires. Il cherchait non seulement à rendre « artistiques » des produits fabriqués en masse, mais également à populariser la production massive de l’art lui-même. Il perturba donc le monde artistique en supprimant la règle d’unicité de l’art. En effet, il reproduisit ses œuvres par dizaines, parfois même par centaines, ce qui heurta les idées classiques attribuant à une œuvre une grande valeur du fait de son caractère unique.pera3

Il utilisa également des symboles populaires comme la fameuse poupée Barbie, ou même des icônes telles que Marylin Monroe dans le but de désacraliser l’œuvre d’art qui, auparavant, était réservée à une élite et qui ne couvrait que des sujets « nobles ».

 

Une exposition haute en couleurs

Le peintre, qualifié par certains d’« artiste d’affaires » et par d’autres comme étant « le plus brillant miroir de notre temps » a su devenir une icône parmi les icônes et rendre son art intemporel car, 52 ans après sa première exposition Pop Art Solo, d’autres voient encore le jour, comme Pop Art pour Tous.

L’exposition, regroupant plus de 80 œuvres, présente des thèmes très variés : histoire, nature, politique etc. ce qui permet de montrer au public certaines facettes de l’artiste souvent méconnues. Nous pouvons admirer des techniques artistiques autres que la sérigraphie comme la peinture sur pera1toile (Torso, La grande passion) et le dessin papier. L’exposition est également très ludique : les descriptions y sont claires et légères et des posters détachables sont proposés gratuitement aux visiteurs.

Les mur repeints en couleurs vives, la disposition des tableaux, l’apposition d’œuvres de l’artiste sur les portes d’ascenseurs font du lieu une œuvre Pop Art en lui même où est imposé, comme une signature, un « Warhol » en lettres roses. Le temps de la visite, nous avons donc l’impression de faire partie intégrante de celle-ci, ce qui met en application le célèbre « 15 minutes of fame » d’Andy Warhol.

Anaïs Sarrassat

 

1 Comment

  1. Lolotte

    Nice !!! Il est génial ton article bistouf !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *