Art, Culture

A travers les sentiments

expo dq2

De gauche à droite : Amer Shekh Khaled, Nour Saffaf et Hala Ismail

  Du 30 mai au 6 juin prochain se tient au Centre social Don Quixote de Kadiköy l’exposition « Revolution of Human Feelings », présentant les tableaux de Hala Ismail, Nour Saffaf et Amer Shekh khaled, trois syriens originaires d’Alep.

C’est une première en Turquie pour ces jeunes artistes qui développent à travers cette collection leur vision sentimentale du conflit ravageant leur pays depuis 2011. Ainsi, le concept est de présenter l’évolution des sentiments sous la forme d’un tryptique. D’abord la souffrance et la douleur représentées par les tableaux de Hala Ismail, où sont montrés par une technique de dessin particulière (le « Sketching ») les différents angles d’une femme enceinte, et souffrante: « Elle tente de jouer de son violon pour exprimer ce qu’elle a en elle car la douleur la ronge terriblement. C’est pour cette raison qu’elle crache du sang. Ce sont mes sentiments sur la Syrie » confie-t-elle.

Par les rexpo dq1éalisations d’Amer Shekh Khaled, le concept évolue ensuite au fil de plusieurs tableaux, tout en noir et blanc, vers la tristesse et l’amertume que laisse le traumatisme de la guerre. Sorte de réflexion d’une impuissance face à l’atrocité. Puis la collection se conclue par les travaux de Nour Saffaf, qui dévoile la libération et la reprise progressive du bonheur sur l’horreur avec ses toiles tout en couleur symbolisant le retour de la beauté et de l’amour, là où la tristesse fut pourtant présente.
«  Chacun de nous a travaillé avec son propre style pour montrer ce que nous ressentons face à ce qui se passe actuellement chez nous, mais pas seulement. Je pense qu’il peut s’agir de tout type de conflit ! » Explique Nour « Ne limitons pas uniquement cela à la Syrie ».

expo dq3

Florent Belle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *