Société

Twitter bloqué pendant deux heures sur tout le territoire

Le ministère public du district de Suruç a ordonné ce mercredi 22 juillet la fermeture du réseau social pendant plus de deux heures pour lui permettre de retirer du contenu relatif aux attentats de Suruç.

Twitter-fermé-pendant-quelques-heuresL’attentat du 20 juillet qui a fait 32 morts et 104 blessés n’en finit pas de faire des remous dans la société civile. Après les tensions dues aux manifestations de soutien aux victimes du groupe État Islamique, une décision de justice a entraîné aux alentours de midi la fermeture administrative de Twitter. Le réseau disposait de 4 heures pour supprimer 107 contenus relatifs aux attentats, pour la plupart des photos et vidéos des victimes. Seulement, au bout de ce délai, 57 de ces images étaient encore publiées, ce qui mena à la censure. Il faudra encore deux heures à la plate-forme pour réguler sa situation et voir la sanction être levée.

La réaction des utilisateurs ne s’est pas fait attendre. Très vite, le hashtag #TwitterBlockinTurkey devient la première tendance mondiale. Beaucoup y voient encore une tentative d’intimidation des autorités envers les manifestants des derniers jours. Déjà en mars dernier, la Turquie avait bloqué l’accès à Twitter, après que le président Recep Tayyip Erdoğan ait exprimé le souhait de voir disparaître la plateforme. Le Conseil Constitutionnel avait alors ordonné sa réouverture.

Selon le site Turk-internet.com, la décision concerne aussi Facebook, YouTube, Sarizeybek.com, Evrensel.net, Cumhuriyet.com.tr, Yenisafak.com.tr, Aydinlikgazete.com.tr, Dursunalierzincanli.web.tr, Hurriyet.com.tr, Sokdakika.com, YonHaber, Diken.com.tr, Etha, Haberturk.com, Aktifhaber, Haberler.com, Timeturk, IMCTV, GazeteLobisi.com et Haber7.com.

Antoine Rolland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *