Environnement, Société

Victoire des écologistes contre la pisciculture à Sığacık

Après des années de lutte, la victoire revient aux groupes écologistes en faveur de l’interdiction de la pisciculture sur les rives de la province du district de Seferihisar, à İzmir.

Crédit photo : Hürriyet Daily News

C’est ainsi que l’Évaluation de l’impact environnemental (EIE) qui avait conclu un rapport positif pour autoriser l’installation d’une exploitation piscicole a été révoquée par le 14e département du Conseil d’État (Danıştay).

C’est depuis 2010 qu’une lutte juridique perdurait entre une entreprise ayant pour projet d’installer une exploitation piscicole dans la baie de Sığacık et les écologistes qui s’opposaient à ce plan. Tout commence par une plainte des groupes écologistes déposée face au rapport d’EIE autorisant l’entreprise piscicole de s’installer dans la baie de Sığacık malgré les nombreuses pétitions contre cette exploitation. Une première victoire sera en faveur des écologistes puisque le rapport sera révoqué par le tribunal administratif provincial d’ İzmir.

Puis, un second rapport positif d’EIE sera établi en faveur de l’entreprise. Ce dernier sera également révoqué par le tribunal administratif provincial d’Izmir. Enfin, l’entreprise, tenace, déposera une dernière révocation avec un nouveau rapport de l’EIE. Cependant, après cette dernière révocation du troisième rapport d’EIE, l’affaire a été transmise au Danıştay. Le Danıştay proposera au tribunal administratif local d’İzmir de réaliser un examen plus poussé par des experts autour de la baie de Sığacık. Ainsi, s’appuyant sur le rapport des experts, le troisième rapport de l’EIE sera révoqué par le tribunal local. Le 14e département de Danıştay conclut l’affaire juridique sur cette expertise. Selon les écologistes, ces installations ayant causé suffisamment de dommages à la région depuis neuf ans, il est attendu qu’à la suite de cette décision ces installations soient retirées dans un délai de 30 jours.

Selon le quotidien Hürriyet, après cette décision, le maire de Seferihisar, Tunç Soyer, a déclaré que « les piscicultures devraient être construites en pleine mer plutôt que dans une baie fermée comme celle de Sığacık. En tant que représentant de la municipalité de Seferihisarilar, citoyens, membres des associations, et écrivains, ensemble nous avons tous lutté et nous avons réussi. Cette mer, nous l’avons hérité de nos ancêtres, il nous revient de la laisser propre pour les générations futures. »

En effet, Sığacık est un lieu qui attire les touristes en raison de ses beautés naturelles et de son patrimoine historique ; d’où l’importance de sa préservation. Avec son charmant et ancien village, ses petites ruelles et ses maisons blanches, c’est un lieu essentiellement de villégiature pour les Turcs, de la région et d’ailleurs. Sığacık, connu pour son port de plaisance et ses célèbres longues plages, ravi les touristes. Par ailleurs, son château historique vieux de 500 ans attire de nombreux passionnés d’histoire. Un bazar se tient également tous les dimanches sur la ville côtière, au plus grand bonheur des visiteurs qui souhaitent acheter des produits maison, mais aussi des objets artisanaux de décoration. Enfin, la ville de Teos se trouve entre Sığacık et le centre du district de Seferihisar.

Tülin Ağaç

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *