Culture, Découverte, Société, Tourisme

La ville aux olives est prête à accueillir ses visiteurs

Lyrboton Kome, dans la province d’Antalya, s’apprête à ouvrir ses portes aux visiteurs. Un chemin de randonnée a été balisé afin d’arpenter la cité antique vieille de 2.200 ans.

Crédit photo : Hürriyet Daily News

Parmi les cités antiques aux alentours d’Antalya, Lyrboton Kome est la plus proche du centre-ville. Située dans le quartier Varsak, Lyrboton Kome n’a été découverte qu’il y a quatre ans. Elle est aujourd’hui réputée en raison des fouilles archéologiques mises en place par la municipalité de Kepez et des découvertes qui en ont résulté. Les recherches sur ce site, qui ont récemment pris fin, ont été menées en collaboration avec le musée d’Antalya et l’Université Akdeniz.

Lyrboton Kome est une cité connue pour sa production d’huile d’olive. C’est en ce lieu que l’on retrouve la presse à huile d’olive la plus ancienne du monde. Grâce aux fouilles réalisées, des magasins d’huile d’olive, des bains romains, des églises de l’époque byzantine, des citernes et des résidences ont été découvertes autour de la route principale de la cité antique.

Avec Lyrboton Kome, Antalya se dotera de son premier parc archéologique. Dans un premier temps, un sentier pédestre qui traversera la cité antique sera ouvert aux visiteurs. Balisé grâce à des panneaux d’informations, les visiteurs pourront découvrir les ruines sous l’ombre des pins bordant le chemin.

Le maire de Kepez, Hakan Tütüncü, qui a joué un rôle important dans la découverte de Lyrboton Kome, a annoncé que la cité ouvrira ses portes dans quelques jours.

« Dans un premier temps, nous avons enlevé les plantes qui avaient envahi le site. Puis nous avons commencé les fouilles. Cela a constitué la première phase des travaux. Dans le cadre de la deuxième phase, nous allons ouvrir la zone piétonne», a expliqué Hakan Tütüncü avant de souligner que, outre les merveilles de la cité, Lyrboton Kome «  offre une vue extraordinaire d’Antalya aux visiteurs. Ce sera un lieu idéal pour ceux qui aiment regarder le coucher et le lever du soleil et prendre des photos ».

Par ailleurs, le maire a annoncé qu’ils envisageaient de créer un musée dédié à l’olive. De plus,  Hakan Tütüncü a indiqué qu’ils ont décidé de faire renaitre certaines structures de la cité antique telles que le marché et la boulangerie romaine en leur redonnant leurs fonctions d’antan.

Aslınur Karaboğa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *